Installer une climatisation pour améliorer son confort thermique 

Pour bénéficier d’une température agréable dans son logement (appartement ou maison individuel), rien de mieux qu’une climatisation. Mais installer un climatiseur ne s’improvise pas. Mieux vaut bénéficier d’une certaine expertise ou, encore mieux, faire appel à un professionnel, pour profiter d’une installation parfaitement sûre et efficace.

bloc de climatisation extérieur

Pourquoi installer une climatisation ? 


Tout simplement pour vous faire bénéficier d’un confort thermique optimal, principalement en été. Une climatisation permet en effet de rafraîchir l’air ambiant de vos pièces. Une installation qui s’avère indispensable en période caniculaire pour les personnes malades, âgées, et les très jeunes enfants.

Un climatiseur peut également s’avérer utile pour des questions sanitaires ; en effet, un système de climatisation joue également le rôle de déshumidificateur. Il assainit l’air ambiant et élimine les mauvaises odeurs et la prolifération des virus et bactéries.

Si vous optez pour un climatiseur réversible, vous bénéficierez également d’un système de chauffage en hiver. Un appareil complet qui vous permettra de réaliser de véritables économies.

Quels sont les différents types de climatiseur ?


Le climatiseur monobloc

C’est un système thermique composé d’un seul et unique bloc, et les 4 éléments qui le constituent (compresseur, condenseur, évaporateur et détendeur) y sont intégrés. Cette solution est adaptée pour les petits espaces, inférieurs à 30 m2, type studio, ou comme climatisation d’appoint pour de petites pièces. Le système capte l’air ambiant, le refroidit, et rejette les calories utilisées via une gaine flexible. Ces opérations sont possibles grâce à un fluide présent dans le climatiseur et appelé fluide frigorigène. 

Le climatiseur split

Tout comme le climatiseur monobloc, une climatisation split fonctionne sur la base du cycle thermodynamique et est composée de 4 éléments : compresseur, condenseur, évaporateur et détendeur. Mais les 4 éléments sont ici répartis dans au moins 2 unités distinctes, l’une à l’intérieur et l’autre à l’extérieur de l’habitation. L’unité de condensation est séparée de l’unité d’évaporation, les 2 unités étant reliées par fluide frigorigène et câbles électriques.

L’air chaud ambiant est puisé et refroidi dans l’évaporateur au contact du fluide devenu gazeux, avant d’être redistribué dans la pièce. Le compresseur comprime ensuite ce fluide en l’échauffant et l’envoie au condenseur. Les calories liées à l’échauffement sont alors évacuées du local. 

Parallèlement, le fluide (redevenu liquide) est redirigée vers l’évaporateur. Cette alternance de phase liquide/gazeux se répète jusqu’à obtention de la température souhaitée.

Le climatiseur multi-split

Le fonctionnement est le même que pour le climatiseur split, mais le système est équipé de plusieurs unités intérieures.

Le climatiseur mobile

Il s’agit d’un appareil thermique compact, que vous pourrez transporter facilement d’une pièce à l’autre. Il peut être constitué d’un seul bloc : on parle alors de climatiseur mobile monobloc ; ou bénéficier de 2 blocs, l’un intérieur permettant le rafraîchissement de l’air, l’autre extérieur pour l’évacuation de l’air chaud. C’est généralement un gros tuyaux flexible qui constitue cette unité extérieure. Ce type de système n’est pas adapté pour des pièces de plus de 20m², et très peu esthétique

Le climatiseur mural ou climatiseur fixe

On emploie le terme de climatisation murale lorsque les diffuseurs sont fixés au mur. On distingue différents systèmes :

  • Selon l’emplacement du groupe : Climatiseur mural monobloc ou climatiseur mural split-system, détaillés plus haut
  • Selon le type de diffuseur : console ou cassette.
    • Les climatisations consoles : Il s’agit d’appareil de climatisation se posant au sol, ou s’encastrant dans le mur, tel un radiateur. 
    • Les climatisations cassettes : Il s’agit d’un climatiseur split, dont l’unité intérieure est conçue pour être encastrée dans le plafond.

Le climatiseur réversible

On peut également parler de pompe à chaleur air/air ou de système de chauffage thermodynamique. Une ou des unités intérieures : Une ou des unités extérieures. Un compresseur et un fluide frigorigène assurent le transfert de puissance selon les saisons et les températures souhaitées.

En hiver, l’unité extérieure pompe des calories dans l’air extérieur et les diffuse dans les pièces de la maison via l’unité intérieure en le réchauffant . On est alors en mode chauffage.

En été, c’est l’unité intérieure qui aspire l’air trop chaud de la maison : l’expulsion vers le dehors se fait grâce à l’unité l’extérieure. L’unité intérieure va alors pouvoir souffler de l’air frais et rétablir une température plus agréable à l’intérieur du logement. On est alors en mode climatiseur.

Le passage d’un mode à l’autre se fait automatiquement, par contrôle de la température intérieure (en fonction de la température extérieure).

Quels sont les différents composants d’une climatisation ? 


Un système de climatisation se compose de : 

  • 2 échangeurs : un évaporateur et un échangeur. L’air chaud de la pièce se refroidit dans l’évaporateur grâce au fluide frigorigène à l’état gazeux 
  • Ce mécanisme va produire de la chaleur jusqu’au compresseur, qui joue le rôle de pompe à haute pression
  • Le condensateur évacue alors les calories de chaleur produites à l’extérieur, généralement par un système de tuyaux
  • Le fluide frigorigène qui est redevenu liquide est alors renvoyé vers l’évaporateur 
  • Ce cycle se reproduit jusqu’à obtention de la température souhaitée

Quelles sont les démarches administratives à effectuer avant d’installer une climatisation ?


Avant d’installer votre système de climatisation, assurez-vous d’avoir toutes les autorisations requises ; celles-ci dépendent du type de logement que vous habitez (maison individuelle, appartement, etc.) ainsi que de votre statut (locataire ou propriétaire).

  • Si vous êtes propriétaire d’une maison individuelle, vous devez déposer une demande de travaux en mairie. Sans réponse passé un délai de 1 mois, vous pourrez considérer que votre demande est acceptée
  • Si vous êtes copropriétaire, vous devez demander l’autorisation des autres copropriétaires. Il est en effet obligatoire d’obtenir l’accord du syndic avant d’entreprendre tout travaux
  • Si vous êtes locataire, vous devez obtenir l’accord écrit de votre propriétaire. C’est ensuite lui qui entreprendra les démarches de demande d’autorisation auprès de la mairie et de la copropriété. N’oubliez pas cependant que le jour où vous déménagerez, vous ne pourrez pas repartir avec votre système.

Il est également important de prendre en compte le lieu où sera installée l’unité extérieure : 

  • Si l’unité extérieure est installée sur une partie privative, type balcon ou terrasse et que : 
    • Elle ne modifie pas l’aspect extérieur de l’immeuble : aucune autorisation de l’assemblée générale des copropriétaire n’est spécialement requise ; 
    • Si l’installation modifie l’aspect extérieur de l’immeuble, l’accord du syndicat des copropriétaires est alors obligatoire, lors d’un vote en Assemblée Générale.

Vérifiez cependant au sein du règlement de copropriété le statut qui est donné aux terrasses et balcons.

  • Si l’unité extérieure est installée sur une partie commune, comme en façade ou sur le toit : Une résolution de l’Assemblée Générale des copropriétaires est alors indispensable pour valider votre demande. L’accord du syndic n’est pas suffisant.Le vote de cette résolution nécessite la majorité absolue (Article 25 de la loi du 10 juillet 1965). Si cette majorité n’est pas atteinte mais qu’au moins un tiers des voix a approuvé la décision, la même assemblée peut alors décider de procéder à un second vote ; si moins d’un tiers des voix est atteint, il est possible de convoquer une nouvelle assemblée générale dans les 3 mois.

En cas d’installation d’une climatisation sans autorisation préalable, le syndic peut vous en demander le démontage devant les tribunaux, et ce, pendant un délai de 10 ans (Article 42 de la loi du 10 juillet 1965).

Dans tous les cas, dès lors que l’installation modifie l’aspect extérieur de l’immeuble, une déclaration préalable de travaux doit nécessairement être déposée auprès du service de l’urbanisme de la mairie du lieu où est situé l’immeuble. Cette obligation est inscrite à l’article R421-17 du Code de l’Urbanisme.

Attention : L’article R. 1334-31 du Code de la santé publique dispose qu’« aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ».

Assurez-vous donc que votre groupe extérieur ne soit pas trop bruyant. Si le bruit se répète de façon intensive et durable, il pourrait être assimilé à un trouble anormal du voisinage ; voire même à du tapage nocturne entre 22h et 7h du matin.

Comment installer un système de climatisation ?


Avant d’installer votre climatiseur

Outre les démarches administratives, il est également important : 

  • Réaliser un bilan thermique : Celui-ci permettra de déterminer quel type d’appareil est le plus approprié à vos besoins. Il permet également d’identifier les performances énergétiques de votre logement, et de déterminer ainsi la taille et la puissance requise pour votre système de climatisation. Pour réaliser ce bilan, les professionnels prennent en compte : la superficie de la/des pièces à climatiser, les besoins spécifiques de chaque occupant, les performances énergétiques (liées à l’isolation) de votre logement, les caractéristiques des murs, fenêtres, etc.
  • Réfléchir à l’installation de l’unité extérieure pour l’évacuation des eaux usées ou de condensation (pour les systèmes split) : 
  • Réfléchir à l’installation de l’unité intérieure, en évitant les obstacles pouvant gêner le déplacement de l’air. Naturellement, mieux vaut éviter de la positionner vers une source de chaleur

Pose de l’unité intérieure

  • S’assurer qu’aucune gaine électrique ne passe dans le mur et repérer les zones de perçage en plaçant l’unité contre le mur 
  • En s’aidant des repères, percer avec une perceuse à percussion, insérer les chevilles et visser les pattes de fixation
  • Percer le trou permettant de passer le câble frigorifique (se référer à la notice du fabricant pour plus de sûreté) 
  • S’arrêter à quelques centimètres de l’extérieur, et terminer le perçage en passant par l’extérieur
  • Placer l’unité intérieure et passer le tuyau frigorifique par le trou préalablement percé.

Pose de l’unité extérieure

Elle fonctionne comme une pompe à chaleur ou aérothermique, et capte les calories contenues dans l’air ambiant. Elle est reliée à l’unité intérieure par un circuit de fluide frigorigène, qui permet la transmission des calories vers l’unité intérieure. Les différentes étapes de pose sont : 

  • Fixer le tuyau d’évacuation des condensats verticalement à l’aide d’un niveau à bulle 
  • Fixer l’unité extérieure au sol, en s’assurant de la présence de coussinets en caoutchouc anti-vibration
  • Raccorder le tuyau au compresseur extérieur
  • Branchez l’unité pour la mettre sous tension 
  • Faire un test pour s’assurer du bon fonctionnement du système.

Pose d’une climatisation par AFR Climatisation


Les techniciens d’AFR Climatisation sont experts en installation de systèmes frigorifiques. Ils vous accompagnent du début à la fin de votre projet d’installation : bilan thermique, analyse de l’emplacement, choix du meilleur système, etc. Tout est étudié pour vous proposer la meilleure solution.  

Une fois ces étapes préalables effectuées, nos techniciens prennent en charge toute l’installation et s’assurent, à leur départ, de laisser les lieux dans un parfait état de propreté. 

Les travaux réalisés par nos techniciens, tout comme les appareils installés peuvent être garantis jusqu’à 5 ans. Pendant toute la période de votre contrat, vous pourrez bénéficier d’une totale assistance de dépannage et maintenance.

Preuve de son expertise et de son savoir-faire, AFR Climatisation est titulaire de nombreuses certifications, agréments et labels. AFR est notamment Expert Confort Daikin et adhérent au SNEFCCA (Syndicat National des Entreprises du Froid, Équipements de cuisine Professionnelles et du Conditionnement de l’air).