Quel chauffage choisir pour son logement ?

Installation d'une pompe à chaleur par un technicien

Le chauffage d’une pièce ou habitation est l’action de transmettre de l’énergie thermique à l’air ambiant. On parle alors de confort thermique domestique. Le confort thermique est assuré principalement par le chauffage des locaux et volumes de vie ainsi que par le chauffage de l’eau (eau chaude sanitaire, voire le chauffage des eaux de piscines)

Le chauffage à des fins de confort est utilisé pour maintenir ou améliorer les conditions d’une ambiance agréable pour les êtres vivants, dans les espaces clos constituant les lieux de vie (bâtiments, habitacles de moyens de transports, piscines, etc.). L’objectif du chauffage est d’améliorer le confort thermique d’un espace à vivre.

Par extension, le terme chauffage désigne aussi tous les systèmes destinés à assurer l’augmentation de température d’une pièce à vivre ou d’un processus de fabrication. (source : wikipedia.org)

Quels sont les différents modes de chauffage ?


Chauffage central ou chauffage d’appoint ?

Le chauffage central est un terme employé pour désigner le chauffage de toute la maison. Par opposition, un chauffage d’appoint a une utilisation locale et limitée. Il sert généralement à chauffer une pièce, en complément d’une installation de chauffage déjà existante.

Les différentes sources d’approvisionnement

Il existe sur le marché de nombreux modes de chauffage différents, utilisant des sources d’approvisionnement différentes. Parmi eux, on peut citer : 

  • La pompe à chaleur air/air, ou aérothermie : Ce système récupère les calories de l’air pour les réinjecter dans le logement et le chauffer. C’est un système de chauffage très écologique. Un système qui n’est cependant pas adapté si l’habitation se situe en zone de grand froid
  • La géothermie : la chaleur est puisée dans la terre par forage pour être redistribuée dans la maison grâce à un réseau de chauffage. Un système qui se révèle à la fois écologique et économique.  Ce système est à privilégier pour les constructions neuves et de grande surface.
  • Le chauffage solaire : Un système qui fonctionne avec une source d’énergie gratuite (le soleil) et non polluante. Il faut cependant le coupler à un système de chauffage Combiné (dit SCC). Un système qui s’avère cependant très cher et peu rentable, d’autant plus qu’il n”est jamais suffisant et nécessite toujours l’installation d’un autre système de chauffage.
  • Le chauffage au bois : Ce système est adapté pour de nombreux équipements, comme les chaudières ou poêles à bois, et qui délivre une énergie propre. Un local est cependant nécessaire pour stocker le bois, et il est nécessaire de s’approvisionner régulièrement pour ne pas être en manque.
  • Le chauffage au gaz : Il s’adapte à de nombreu systèmes comme les chaudières, les radiateurs ou les planchers chauffants et est relativement bon marché. Il reste cependant une énergie polluante et n’est pa accessible dans toutes les zones (notamment en campagne).
  • Le chauffage au fioul : Ce système est encore utilisé pour les maisons de grandes surfaces, notamment avec le développement de chaudières à fioul moins encombrantes. Le fioul reste néanmoins une énergie fossile très polluante et son coût reste dépendant du cours du pétrole.Comme pour le chauffage au boi, il est nécessaire de prévoir un local pour y stocker la cuve.
  • Le chauffage électrique : Ce système est intéressant pour chauffer les appartements et les petites surfaces. L’électricité reste cependant une énergie relativement chère par rapport aux autres sources d’énergie).

Le chauffage selon l’habitation


Habiter dans une maison ancienne n’implique pas les mêmes installations de chauffages que dans une maison neuve. Pour profiter d’une confort thermique optimal, il est important de prendre plusieurs critères en compte et de réaliser un bilan thermique, afin de trouver la solution de chauffage la plus adaptée.

Quel chauffage choisir pour une maison ancienne ?

Avant de penser à l’installation de votre chauffage, il est important de se poser la question de l’isolation. Selon une étude de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), près de 30% des déperditions thermiques se font par le toit, et plus de 25% par les murs. Si vous avez froid, surchauffer votre maison ne servira à rien à part augmenter fortement vos factures énergétiques.

Il est également important de prendre en compte plusieurs critères : 

  • Le nombre de pièce à chauffer
  • le nombre de personnes occupant la maison et leurs besoins respectifs
  • le type d’équipement de chauffage à remplacer
  • l’énergie de chauffage envisagée
  • le budget qui y sera alloué

Il est donc important de faire appel à un expert pour qu’il effectue un bilan thermique de votre habitation, afin que vous puissiez faire les travaux d’isolation nécessaires. Une fois ceux-ci effectués, vous pourrez alors réfléchir au mode de chauffage le plus adapté (d’un point de vue efficacité, rentabilité, et économique).

Vous pourrez ensuite réfléchir aux différentes options qui s’offrent à vous :

  • Si votre maison est équipée d’un foyer de cheminée ouvert, vous pouvez vous orienter vers l’insert de cheminée ; ce système, en plus de vous garantir une plus grande sécurité, vous offre un rendement bien supérieur à l’ancien foyer tout en étant moins polluant. Cette solution offre en plus l’avantage d’apporter du cachet à votre intérieur.
  • Un poêle à bois peut également être un choix judicieux en guise de chauffage d’appoint. Il apporte une chaleur douce et agréable à votre pièce.
  • Le chauffage au fioul : les vieilles maisons sont généralement déjà équipées d’une chaudière au fioul. Une solution pas forcément recommandée, en raison des entretiens obligatoires couteux, et du stockage encombrant (à payer d’avance, qui plus est).
  • Le chauffage au gaz : le système fonctionne grâce à une chaudière qui chauffe un circuit de liquide, alimentant votre radiateur. Il suffit juste d’être raccordé au gaz. Le gaz reste cependant, tout comme le fioul, une énergie à la fois chère et polluante.
  • Le chauffage électrique : la solution économique et performante !! Oubliez les vieux grille-pains bruyants, encombrants et très peu design. Faites place aux radiateurs électriques nouvelle génération à inertie, également appelés radiateurs électriques à chaleur douce. Ces Radiateurs sont équipés d’une ou plusieurs résistances qui vont chauffer un corps de chauffe, solide pour les radiateurs à inertie sèche, ou liquide pour les radiateurs à inertie fluide.La chaleur va rester constante et homogène, et vous offrir une agréable sensation de “chaleur douce” qui rayonnera dans toute la pièce. Ces radiateurs nouvelle génération sont souvent connectés, ce qui vous permet de les programmer et de les piloter à distance.

Quel chauffage choisir pour une rénovation ?

Lorsque l’on entreprend la rénovation de son habitation et de ses différents systèmes thermiques, il est important de prendre en compte les installations déjà existantes, afin de s’éviter des travaux trop lourds et onéreux.

Il est également important de prendre en compte vos attentes et besoins en termes de confort thermique, ainsi que votre rythme de vie. Naturellement, votre installateur chauffagiste devra procéder à un bilan thermique afin de contrôler l’isolation de votre habitation et les éventuelles déperditions d’énergies. Selon le rapport qu’il vous fera, des travaux d’isolation devront peut-être être entrepris.

Si vous devez remplacer / rénover votre chauffage central, plusieurs solutions s’offrent à vous : 

  • La chaudière à condensation, à choisir au gaz de préférence : C’est une solution très efficace, vous procurant chauffage et eau chaude sanitaire, et qui vous permet en plus de réaliser de véritables économies sur votre consommation de gaz. Le confort thermique d’une telle chaudière est excellent.
  • La pompe à chaleur : C’est une solution thermique qui utilise les énergies renouvelables, comme l’eau ou l’air. La plus simple à installer, et qui ne nécessite aucun gros travaux, est la pompe à chaleur air/air, ou pompe à chaleur aérothermie. Elle utilise l’air ambiant, intérieur ou extérieur, pour chauffer la pièce. En mode inversé, ce système peut également vous procurer de l’air frais, version climatisation.

Attention cependant si vous habitez dans des “zones froides” ; un chauffage d’appoint pourra alors être nécessaire. De même, vous ne pourrez bénéficier d’une production d’eau chaude sanitaire que si vous couplez votre installation à un système de production d’eau chaude, comme un chauffe-eau thermodynamique électrique.

Une pompe à chaleur air/eau, ou pompe à chaleur géothermique, offre l’avantage de produire à la fois du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Son installation requiert cependant des travaux importants, puisqu’il faut installé un réseau de captage dans le sol. Si ce système est parfaitement adapté à votre habitation, vous pourrez cependant bénéficier de crédit d’impôt, ce qui permettra de réduire considérablement son prix.

  • La chaudière hybride : Le couple gagnant ! Elle associe les avantages d’une chaudière gaz à condensation et d’une pompe à chaleur air-eau. En fonction du mode choisi ou de la situation, un programmateur intelligent va déterminer le système le plus adapté (performance et économie) pour chauffer votre logement. Ce système reste cependant très onéreux, malgré les différentes aides de l’Etat. Il faut compter entre 6.000€ et 9.000€, sans compter les installations de circuits d’eau chaude.
  • La chaudière à granulés de bois : Un solution alternative très intéressante lorsque l’habitation n’est pas reliée au gaz de ville. Elle fonctionne sur le même principe qu’une chaudière classique : les granulés de bois sont brûlés afin de produire de la chaleur, qui va ensuite être transmise au circuit de chauffage ou à l’eau chaude sanitaire. Une chaudière à granulés de bois reste cependant elle aussi un investissement très conséquent, puisqu’il faut compter entre 15.000€ et 20.000 €. Elle est également très volumineuse, et nécessite un entretien annuel obligatoire.

Quel chauffage choisir pour une maison neuve ?

Vous entreprenez de faire construire votre maison et réfléchissez au système de chauffage le plus adapté? Privilégiez tout d’abord une orientation au Sud (si possible), et dotez votre maison de grande surfaces vitrées. Si les entrepreneurs ont bien réalisé leur travail et que l’isolation thermique de votre maison a bien été faite, vous n’aurez pas besoin d’investir dans des solutions de chauffage très onéreuses.

Ensuite, votre nouvelle maison doit obligatoirement répondre à la réglementation RT 2012 :elle doit donc respecter certains critères de consommations énergétiques maximales, et être équipée d’au moins 1 appareil à énergie renouvelable (pompe à chaleur, chauffe-eau thermodynamique ou chaudière hybride, etc.). Un système de ventilation performant doit également être installé, type VMC double flux.

Pour limiter vos travaux au maximum, il est également important d’étudier les énergies déjà disponibles dans vos environs. 

En fonction de tous ces différents critères, votre installateur vous conseillera les solutions les plus adaptées, parmi lesquelles : 

  • Une pompe à chaleur air/eau ; 
  • Une chaudière hybride ; 
  • Le poêle à granulés de bois ; 
  • Les radiateurs à inertie

Les progrès technologiques en termes de chauffage permettent aujourd’hui de programmer et contrôler l’intégralité de  vos installations, afin de réduire votre consommation énergétique, mais également de bénéficier d’un confort thermique constant.

Le chauffage selon les pièces de l’habitation


En fonction des pièces de votre habitation, vos besoins en chauffage ne seront pas les mêmes :

  • Le salon :  Il faut à la fois tenir compte de la configuration des lieux, et de l’esthétisme de l’appareil installé. La température recommandée est de 19° ou 20°C
    • Les radiateurs rayonnants ou à inertie sont parfaitement adaptés. Non seulement leur design s’intègre totalement dans tous les intérieurs, mais en plus, ils sont efficaces et peu énergivores (un peu plus pour les radiateurs rayonnants) 
    • La chaudière à condensation. Couplée à un plancher chauffant à chaleur douce, vous pourrez bénéficier d’une chaleur constante  très agréable, tout en réalisant de véritables économies ; 
    • La pompe à chaleur air/eau
    • La chaudière hybride ;

Si vous souhaitez ajouter une solution d’appoint à votre salon, qui apportera en plus une chaleur agréable, vous pouvez vous tourner vers le poêle à granulés de bois

  • La salle de bain : C’est une pièce “à part”, et même s’il est inutile de la surchauffer, on y attend un confort thermique supérieur aux autres pièces. La radiateur à inertie sèche serviettes est la solution idéale, combinant à la fois chaleur et confort, avec une température agréable atteinte rapidement et du linge de toilettes toujours chaud. La température idéale est de 23°C.
  • Les chambres à coucher : Il s’agit également d’une pièce dans laquelle le confort thermique est important. La chaleur doit y être constante et agréable (ni trop chaud, ni trop froid), afin d’y favoriser la détente et le sommeil. La température idéale recommandée est de 18°C, et 19°C pour la chambre d’un enfant.
    • Radiateur à inertie : il emmagasine de la chaleur pour la restituer régulièrement dan la pièce. Contrairement à de nombreux autres modèles de radiateurs, la chaleur n’est pas soufflée ; elle est donc plus saine, ce qui signifie sans particule néfaste pour la santé. 

Parmis les radiateurs à inertie, on trouve : 

> les radiateurs à chaleur douce : Ils montent rapidement en température et restituent de façon durable la chaleur. 

> les radiateurs à accumulation : ils accumulent une forte quantité de chaleur et la restituent durablement pendant la nuit, même s’ils ne sont pas en marche.

  • Les pièces dites “de passage » : couloir, véranda, garage, etc. : Les panneaux rayonnants peuvent être une solution parfaitement adaptées et économes, tout comme les chauffage d’appoint. La température idéale pour ces différentes pièces est de 17°C, et peut descendre à 14°C si elles ne sont pas occupées.

Les solutions de chauffage AFR Climatisation pour votre habitation


Après avoir effectué un bilan thermique approfondi et étudié avec vous vos différents besoins, nous installons chez vous tout type de pompe à chaleur, avec : 

  • relève de chaudière
  • Plancher chauffant ou radiateurs statiques : un véritable confort physique et visuel, puisque vous bénéficiez d’une chaleur douce et constante, sans qu’aucun appareil ne soit visible 
  • Production d’eau chaude sanitaire

Soucieux de vous offrir le plus grand confort thermique possible, nous ne travaillons qu’avec les plus grandes marques comme Daikin, Toshiba, Atlantic-Fujitsu, Hitachi ou Mitsubishi.

Avec AFR Climatisation, oubliez le look imposant, encombrant et peu esthétique des anciens radiateurs (communément appelés Grille-pains).

Véritable alternative aux pompes à chaleur, nous vous proposons également l’installation de nouveaux modèles de radiateurs très design, et ultra performant, assurant une chaleur douce et constante dans toutes les pièces de la maison : radiateurs électriques à chaleur douce (radiateur à inertie), sèche serviettes, planchers chauffants, panneaux rayonnants, …

Sur ce terrain aussi nous ne vous proposons que les plus grandes marques : Noirot, Runtal, Acova, Zehnder ou Atlantic.

Nous assurons également l’entretien, la maintenance et le dépannage de nos installations. Selon le contrat choisi, vous pourrez bénéficier d’un SAV global pendant 5 ans. N’hésitez pas à contacter nos techniciens pour plus de renseignements sur nos produits et installations.